« A la Toussaint, tout vin est sain »

En cherchant un contact dans mon portable, je viens de tomber sur le numéro de Maman Nini, ma grand-mère, décédée depuis plus d’un an, que je n’avais même pas pensé à effacer (le numéro, bien sûr, pas ma grand-mère!)

Il se trouve qu’avant la coïncidence du numéro, je lui avais parlé, il y a quelques jours. Oui, parce que je lui parle des fois! Comme je parle à mes parents d’ailleurs. Le fait qu’ils ne soient plus là physiquement ne m’empêche pas de m’exprimer et de les questionner parfois. Bon, les réponses ou ce que l’on croit des réponses se font parfois curieuses (voir  71 ans, une face B et un caca de pigeon) mais d’autres fois elle sont plus…disons… intéressantes.

Justement, hier matin, une nuit donc, après avoir demandé à ma grand-mère de me faire un signe en réponse à une de mes questions, je me suis levée avec une chanson dans la tête. Vous savez la chanson qui vient comme ça le matin sans aucune raison et surtout sans qu’on l’ait entendu auparavant. Je chantonne, donc, sur mon chemin, jusqu’à ce que je me rende compte de ce qui était en train de sortir de ma bouche:

Chante la vie chante

Comme si tu devais mourir demain

Comme si plus rien n’avait d’importance

Chante, oui chante

Aime la vie aime

Comme un voyou comme un fou comme un chien

Comme si c’était ta dernière chance

Chante oui chante

Fête, fais la fête

Pour un amour un ami ou un rien

Pour oublier qu’il pleut sur tes vacances

Chante oui chante

Et tu verras que c’est bon

De laisser tomber sa raison

Sors par les fenêtres

Marche sur la tête

Pour changer les traditions

Mais n’oublie pas.

Chante la vie chante…. la la la …

Et puis, c’est curieux comme coïncidence (coïncidence? tiens ça me rappelle quelque chose…ah oui  Une coïncidence n’est qu’une explication qui attend son heure) parce qu’on est à la veille du week-end de la Toussaint et de la fête des morts qui, cela dit en passant, souvent se confondent au niveau des dates alors que ben, en fait, c’est pas la même chose mais c’est plus pratique de le faire en même temps vu que le 2 novembre, date de la fête des morts, n’est pas férié… Vous me suivez?

Justement, la dernière fête des morts que j’ai vécu intensément, c’était il y a deux ans, en Guadeloupe, lors du dernier séjour que j’ai eu la chance de passer en compagnie de ma grand-mère.

Et il faut dire qu’en Guadeloupe, qui dit fête des morts dit grandes célébrations! Ces jours-là, les familles visitent leurs morts au cimetière dans une ambiance d’allégresse et de retrouvailles qui contraste avec les célébrations plutôt austères et solennelles que l’on trouve parfois sur le continent.

Dans les cimetières, au milieu des enfants qui courent dans les allées, les gens se saluent, se retrouvent, se mettent à jours des dernières nouvelles, parlent aux défunts comme s’ils étaient présents pour leur présenter les nouveaux venus et déposent de petites  bougies sur les tombes, ce qui donne, à la nuit tombée, une magnifique constellation terrestre.

Ensuite, les familles se rassemblent autour d’un repas pour se remémorer, tous ensemble, les bons moments et autres anecdotes vécues avec le(s) défunt(s).

Ce sont toujours des moments de vie intense mis en exergue par la mort pourtant si présente ce jour-là… Alors, je vais écouter les signes de Maman Nini, me préparer à célébrer tous mes défunts et surtout, surtout, ne pas oublier de… CHANTER!

2 commentaires sur « « A la Toussaint, tout vin est sain » »

  1. tu sais je crois aux signes, et je te rejoint beaucoup dans ta façon de dire les choses, moi aussi je pense à mes parents, grand parents, et j’ai des petits signaux,
    je sais qu’aux Antilles il y a les traditions qui sont bien là,
    moi je ne suis pas allée par contre fleurir la tombe de mes parents et de mon frere et celle à côté des mes grand parents, je vais y aller apres demain, pour voir personne, et si j’ai envie de pleurer comme cela je serai tranquille,
    et tu sais lorsque je vais sur la tombe, il y a toujours des petites abeilles, des escargots, des papillons , et même l’automne il y a de la vie, moi je vois ces petites choses, qui semblent naturelles oki, mais bon je me dis ya la vie,

    tu sais quoi ? mon fils vit avec une Antillaise dont le prénom est ???? FANNY !!!

    allez hop je te laisse je vais parcourir ton blog,

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s