Fanny, 40 ans, comédienne ratée…

Oui, je suis une comédienne ratée! Mais attention, je ne suis ni dépressive ni désespérée. Non, juste objective avec positivité. 🙂

Par exemple, c’est comme quand on veut faire un soufflé (super beau sur la photo) et que quand on l’amène à table, il est juste retombé et ne ressemble pas à grand chose…

Ça ne veut pas dire qu’il n’est pas bon! Il est juste raté mais c’est pas grave parce que on peut quand même le manger (mais pas le présenter à un jury de concours de Masterchef, top chef ou même le concours du meilleur soufflé du camping lou souleou…).

Oui, comme mon soufflé (que j’ai jamais essayé d’en faire d’ailleurs…) je suis une comédienne ratée!

D’abord parce que quand on commence dans ce métier, on a tous des rêves de gloire. On se voit monter les marches à Cannes pour présenter un film trop génial et intelligent avec des dialogues et une interprétation qui marqueront l’histoire du cinéma, être interviewée par Ardisson (ben oui j’ai 40 ans alors mes référence datent un peu…) avec des réflexions profondes sur l’avenir du monde, recevoir chez moi des scénarios que je repousse du bout des doigts parce que ne faisant pas suffisamment appel à mon large répertoire émotionnel, d’autre que j’accepte en sautant de joie à peine la dernière ligne lue parce que je suis trop fan de ce réalisateur depuis que j’ai 15 ans, des tournages qui s’enchainent à un rythme effréné, des pièces de théâtre qui font rire et pleurer.

Bref, la vie « normale » d’une comédienne…

Enfin, le fantasme de la vie « normale » d’une comédienne.

Parce que souvent la réalité….

Alors non je n’ai pas cette vie que j’ai souvent rêvée (loin de là), donc c’est raté donc je suis une comédienne ratée. CQFD.

Mais malgré tout ça je ne suis pas malheureuse! Pas du tout. Et je ne fais pas là la comédienne qui parle comme si elle était ravie et avait choisi cette vie mais en secret elle est dégoûtée. Non, non. On peut même dire que j’adore ma vie en général! 🙂

Tiens, ça me fait penser à une blague de comédien:

C’est deux comédiens qui se rencontrent. Le premier dit à l’autre:

-Alors qu’est-ce que tu deviens?

– Ben, j’arrête pas. Des tonnes de projets. Là, je suis sur l’écriture de mon spectacle et puis on m’a contacté pour deux courts-métrage. Bon c’est pour des écoles mais les réals sont vraiment super talentueux. Ils ont obtenus pleins de prix et je suis sûr qu’on va entendre parler d’eux très bientôt. Donc, je mise sur l’avenir. Et puis aussi, j’ai tourné dans une série qui devrait être diffusée sur le web qui parle de voisins et de secrets, avec un super rôle, ils sont en recherche d’investisseurs mais ça avance super bien. Puis je donne toujours des cours aussi à des jeunes pour une assos qui pour l’instant n’a pas de budget mais on est en pleine demande de subventions. Bref, c’est la folie!

Et l’autre de lui répondre:

– Ah oui. En fait t’es comme moi. Au chômage!

Voilà. C’est ça la vie de comédien… enfin pas de tous, heureusement!

Alors oui, je suis une comédienne ratée mais heureuse quand même!

Tiens aujourd’hui, j’ai fait du doublage (Ben oui, parce que je travaille quand même!), et j’ai doublé une actrice qui jouait (mal…) un personnage qui partait en mission spéciale pour trois millions de dollars avec toutes une bande de militaires sur un météorite qui menace la terre et doivent le faire exploser. Mais en arrivant sur le météorite, ils se rendent compte qu’il y a une vie qui existe déjà (et les gars c’est vraiment des méchants extraterrestres trop vilains…). A la fin, elle meurt et j’ai dû faire appel à mon large répertoire émotionnel… Ouais enfin un peu…

Alors? Elle est pas belle ma vie de comédienne ratée? 😉

La prochaine fois, je vous raconterai comment je suis aussi une mère indigne! 🙂

11 commentaires sur « Fanny, 40 ans, comédienne ratée… »

  1. Si tu te bases sur ce qu’on sait de ceux qui brillent sous les feux de la rampe, alors oui, tu auras l’impression d’être une comédienne ratée.
    Une comédienne ratée, ça n’existe pas ! il n’y a que des comédiens qui n’ont pas rencontré la bonne personne au bon moment et au bon endroit pour lancer leur carrière. Cette profession compte beaucoup d’appelés et peu d’élus comme dans la musique.
    Le principal est que tu aimes ce que tu fais, que tu te sentes bien dans ta peau de comédienne, que tu puisses avoir parfois l’occasion de jouer des rôles qui te plaisent et que tu puisses en vivre tout en étant heureuse. Qui sait, un jour peut être que quelqu’un sera frappé par ton côté émotionnel …
    C’est tout ce que je te souhaite puisque je suis un musicien frustré qui jouais dans un groupe et donnais des concerts de chanson française. Mais à l’époque, seuls les minets à tubes avec musique et paroles faciles marchaient ; les chanteurs à texte en français ont percé 10 an plus tard.
    Pourtant, j’ai continué à faire de la musique pour le plaisir pendant 15 ans. Bonne continuation.

    J'aime

      1. ouais, c’est vrai ! J’ai connu un chien dans ma rue qu’avait le même prénom, mais bon… lol! Quand j’ai entendu siffler et appeler « :Fanny » avec un claquement de langue, ça surprend 😀 Et cette Fanny là avait aussi la classe !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s